Return to site

Alice • Quand coworking rime avec solidarité et insertion professionnelle

· Interviews

Alice est notre coworkeuse du mois de mars. Elle porte depuis quelques mois un projet de coworking solidaire et partagé, et a profité de son expérience à Casaco pour s'immerger dans le quotidien de la tribu. Nous en profitons pour en savoir plus sur son parcours et son futur lieu.

Quel est ton parcours ?

Mes études à Sciences Po Grenoble m'ont permis d'explorer deux voies : les relations internationales et l'économie sociale et solidaire.

J'ai finalement opté pour l'ESS, et j'ai travaillé pour un certain nombre d'acteurs de ce secteur.

Une mission pour France Terre d'asile m'a permis de découvrir les problématiques de l'insertion professionnelle, du bien-être au travail, de la discrimination à l'embauche, etc. J'ai collaboré avec des travailleurs sociaux, qui accompagnaient des réfugiés dans leur parcours d'insertion professionnelle, avec un objectif : une insertion durable et pérenne. Par la suite, un séjour d'un an et demi à l'étranger m'a confronté à la réalité de chercher un travail dans un pays différent du sien, sans en connaître forcément les codes.
 

De retour en France, j'ai travaillé pour le club Seine-Saint-Denis de la Fondation Agir contre l'Exclusion. La Seine-Saint-Denis est un territoire paradoxal, qui fourmille d'initiatives passionnantes issues du champ de l'économie sociale et solidaire, mais où beaucoup de personnes sont en situation difficile. Le taux de chômage y est deux fois plus élevé que la moyenne nationale. A la fondation FACE, j'avais un rôle de relais entre les acteurs économiques du territoire, les institutionnels et les demandeurs d'emploi. Cependant, les opportunités et les rencontres avaient un caractère éphémère, car il manquait un lieu pour se réunir.

Quel est ton projet aujourd'hui ?

Mon projet de coworking solidaire est le fruit de ce constat (il manque sur ce territoire un lieu où se réunir) et de mes différentes expériences personnelles et professionnelles. J'ai eu un premier déclic il y a environ un an, et j'y travaille activement depuis octobre 2016.

En bref : je souhaite ouvrir un tiers-lieu solidaire, un espace de travail partagé proactivement ouvert à tous, qui reflète les habitants du territoire.

"Un lieu de proximité, chaleureux, bienveillant, où tout le monde est légitime de venir, tout en faisant en sorte que ce lieu soit un vrai point d'accroche, d'ancrage avec les entreprises."

Nos vies professionnelles sont en mutation : nous sommes à tour de rôle chômeurs, salariés, entrepreneurs, en formation à nouveau... C'est pourquoi nous avons besoin de lieux qui nous permettent d'échanger, peu importe notre statut professionnel.

Si les contours exacts de ce lieu sont encore à dessiner, celui-ci sera implanté en Seine-Saint-Denis.

Pourquoi Casaco ?

"CASACO ressemble beaucoup à ce que j'ai envie de faire, un lieu que je souhaite ouvrir d'ici peu. "

J'ai apprécié de voir le quotidien de l'équipe qui anime le lieu et qui partage beaucoup.
 

Une petite anecdote qui illustre l'esprit d'échange à CASACO : le jour de mon arrivée, quelqu'un demande s'il y a des parents intéressés pour tester des petits pots pour bébés. Et là, 4 personnes se lèvent. Il y a une ambiance fluide, simple et réactive qui correspond à ce que j'imaginais du coworking !

Pour en savoir plus sur Alice, cliquez ici.

Merci à Mariette, membre de CASACO, pour ce portrait

Pour en savoir + sur le coworker du mois

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly