Return to site

Une Semaine à CASACO

Intervention de Claire et Aurélien lors de la Soirée Anniversaire

Le jeudi 15 décembre avait lieu notre grande Soirée Anniversaire des 2 ans ! Claire et Aurélien ont pris le micro pour parler, de façon décalée, du thème de la soireé : la magie CASACO. Voici l'intégralité du texte augmenté de photos de la soirée :

Cette semaine, nous accueillons trois stagiaires de 3ème (Ines, Chanel et Lucas). Première question quand ils sont arrivés : “C’est quoi CASACO ?”. Bon, malgré les envolés lyriques et souvent incompréhensibles d’Aurélien, personne n’a encore trouvé la réponse. Tout le monde a sa propre version : un espace de travail idéal, un ilot d’idées et de bienveillance, un retour régressif vers nos années étudiantes, une faille spacio-temporelle ou encore un site de rencontre physique (pas qu’amoureuse !). Donc pas simple d’y répondre.

Ensuite, ils nous ont demandé “Qu’est-ce qui va se passer cette semaine ?”. “Bof pas tant de choses que ça…” et on a essayé de leur décrire une semaine type à CASACO.

LUNDI

La Tribu arrive progressivement et se retrouve autour d’un café général et des chouquettes. “Et toi t’as fait quoi ce week-end ?

Baaaahh, lui a gagné la médaille de bronze au 4*400 m des derniers Championnats de France, elle a fait du football américain. Certains ont fait du bénévolat, d’autres ont continué à coder leur “nouvelle plateforme qui va changer le monde”. Lui a bouclé une thèse, elle a bien avancé son bouquin sur la nouvelle pédagogie. Certains ont participé à l’université du Medef, d’autres à la Fête de l’Huma. Lui a imaginé un super numéro de dressage de perruches, lui a fait de la jonglerie au Plus Petit Cirque du Monde. Oui parfois, on a l’impression d’entendre le résumé du dernier “La France a un incroyable talent” ! Elle a joué dans une pièce de théâtre à succès, lui dans le dernier épisode de “Plus Belle la Vie”. Certains ont blogué sur le dernier resto vegan mega-trop-bon, d’autres ont testé une nouvelle technique culinaire de lactofermentation. Et certains osent même dire qu’ils ont réussi à se reposer (mouais) !

Après le café, c’est la réunion d’équipe de CASACO. Nathalie commence en listant tous ceux qui n’ont pas dit bonjour en passant devant le bureau ! Aurélien continue en parlant de ce nouveau concept qu’il aimerait qu’on lance : après avoir eu beaucoup de succès avec notre réseau d’entrepreneuriat féminin, Toutes Entrepreneures, avec plus d’une centaine de participantes, il a pensé à un réseau d’entrepreneurs exclusivement masculins. “Si si c’est vachement innovant, du jamais vu, donc ça devrait marcher !”. Claire, elle, nous parle d’un de ses amis de maternelle, plutôt beau gosse, qu’elle a recroisé par hasard ce week-end. Coup de chance, il veut lancer un tiers-lieu à Nantes. “Il faut absolument l’inviter au prochain apéro !”. Adeline, elle, écoute tout ça et valide par des “oooh ouééé putain !” (avec les trois stagiaires de 14 ans à côté d’elle...). En même temps elle poste des GIFS, des images animées, sur notre groupe facebook.

Le midi, chacun va chercher à manger, il y a le choix à Malakoff ! Au repas, Anthony, commercial en agro-alimentaire, nous raconte la dernière blague de son producteur de charcuterie “Tu prends un fruit exotique, genre kiwi, et une vache. Tu prends les deux, ça fait la vache kiwi…” Vincent de l'agence web REESTART nous présente sa dernière imitation liée au repas dans son assiette : chinois, japonais, antillais, il s’adapte !

Puis, comme il faut répondre aux 250 mails non lus, les coworkers commencent à se rendre à leur poste en se disant “Pourvu que personne ne lance un café !!”. En effet, ce serait le signal pour la prochaine pause...

Le soir, c’est un apéro auquel nous convie Jean-Marc de LET ME DO EVENTS. Pourquoi ? “Bah parce que je rentre d’Espagne avec du vin, faut bien le goûter !” Après tout le monde rentre chez lui, bien frais pour le reste de la semaine.

MARDI

Le matin, on décale pour la 25ème fois notre réunion sur le nouveau site Internet de CASACO au motif cette fois que de toute façon, il sera obsolète dans 2 mois donc autant ne rien faire ! Stéphane d'En Tout Etat de Com’ a lui déjà fini son marathon de bonjours : ce matin 35 personnes à saluer dans l’espace. Il y a passé 2h30.

Et le mardi, c’est mardi de CASACO ! (vous noterez au passage tout le travail fait sur le nom de l’événement). Annoncé sur le programme à 12h30, il débute bien-sûr à 13h. Certains parlent d’une tradition, d’autres de la demi-heure de politesse. Et Sara, elle, voudrait juste qu’on se bouge un peu parce qu’elle recommence son cours d’école primaire à 13h30 !

Cette fois-ci, on fait notre 4ème CALUMET, un énième concept bizarre sorti de la tête des membres de l’équipe. Le principe : tout le monde peut s’exprimer pendant 3 minutes sur ce qu’il veut. Alors Vincent commence forcément en parlant d’Initiative Cœur, Maimouna, danseuse internationale, promeut sa 5ème campagne de crowdfunding, Julie de PLAY IT AGAIN présente sa dernière passion pour le boudhisme, Natacha de DECALAB indique la date de sa prochaine exposition/expérience avec cette fois, des algorithmes qui dansent avec des robots et des algues, au son des imprimantes 3D : “une vraie métaphore de la société moderne !". Et tout le monde a quelque chose à dire, c’est magique ! A la fin, on peut continuer la conversation, parfois très longuement, autour d’un café.

Dans l’après-midi, nous avons un débat passionné sur le futur de l’automobile lancé par Philippe d'En Tout Etat de Com'. Sur les canapés, des rencontres providentielles : “Mais on travaille sur le même projet !” ou “Je t’ai vu parler à cette conférence !” ou des “Depuis le temps que je voulais te rencontrer !". Puis nous avons quelques réunions informelles dans le potager, des gentilles grimaces et des sourires partagés et des plus ou moins bonnes vannes lancées par Franck et Seb 3D, notre duo comique en résidence… Tiens, on voit passer un de nos multiples Alexandre, Dury cette fois-ci, directeur artistique, qui recherche activement son 45ème Pokemon sur son portable.

Le soir, c’est atelier écriture ! Elizabeth, auteure jeunesse, nous réunit pour prendre du plaisir à écrire ensemble. Le dernier thème : regarder une scène de “4 mariages et un enterrement” et que chacun imagine la scène dans la tête d’un des personnages présents. C’est parfois vulgaire, parfois scolaire, parfois brillant, mais qu’est-ce que ça fait du bien !

MERCREDI

C’est la journée des enfants et il y a toujours un peu moins de monde. CASACO permet en effet de bien séparer la vie personnelle et la vie professionnelle. Certains ont développé une expertise sur le sujet !

Le jour des enfants, il y a bien-sûr Jérémie de Oh My Watch ! qui, tout fou, vient présenter à la Tribu sa dernière idée : pour Noël, il veut lancer une montre/sapin de Noël qui clignote. “Il y a un marché j’en suis sûr ! Et en plus avec le design 3D sur le site, vous allez voir, ça va claquer !

Le midi, Guillaume nous fait brainstormer sur son académie de super-héros. En dessert, Anthony nous fait déguster différents types de brioche, certaines franchement mauvaises, pour choisir la prochaine gamme qu’il va commercialiser.

Et le soir, c’est la distribution de la Ruche qui dit Oui, aussi nommé par certains “la Ruche qui salit”. Mais il faut surtout dire que c’est la Ruche qui fait manger mieux 1 400 inscrits et mieux vivre 27 producteurs locaux ! Notre Carol nationale, l'organisatrice, accueille, avec toute son authenticité, les producteurs locaux qui ont réussi à se frayer un chemin dans les bouchons parisiens. Les nombreux bénévoles distribuent les légumes au nom bizarre, des cubis de jus, l’excellent flan de Denis, des morceaux de Joyeuse, la vache de Sandy, les poissons normands et d’autres produits conceptuels... C’est aussi des ateliers animés par les producteurs : "Comment lever des filets de poisson ?" et "Où se trouve l’onglet sur le boeuf ?", etc. Il faut savoir que “La Ruche, c’est surtout un rythme à prendre !” mais une fois qu’on l’a, on mange bien.

Lors de la distribution, les enfants débarquent et on entend au loin “quand je serais grand, je veux travailler à CASACO !”. On se sent parfois désolé pour leurs futurs employeurs : quelle image ils vont se faire du monde du travail ! Le bureau c’est cool ? On peut vraiment s’amuser au boulot ?

JEUDI

Dans l’espace, le jeudi ça bosse, les contrats s'enchaînent. Malheureusement, Cécile d’INTIS est là ! L’espace était plutôt calme, ce n’est plus le cas. D’autant plus qu’elle fait rire Elizabeth, au rire... expressif !

Nous avons de nombreuses visites ce matin : entre Brigitte, 76 ans qui désespère de ne plus travailler parce qu’elle ne pourra pas vivre cette expérience. Steeve, ce jeune start-upper qui, à contre-culture, comprend que la coopération peut aider son projet à se développer. Robert, 60 ans, professeur à New York qui passe vérifier tous les 6 mois que la magie du lieu opère toujours. Ou encore Mélanie, à fond dans l’Economie Sociale et Solidaire, qui voit là une formidable énergie pour améliorer la société.

A la machine à café, Maimouna, danseuse internationale de Booty Therapy, discute avec Nicolas, docteur en astrophysique. Nicolas a ainsi découvert, en approfondissant, que le mouvement des fesses réalisé lors des cours de Booty Therapy avait une incidence sur la pression atmosphérique. De son côté, Maimouna a imaginé une nouvelle danse des astres qui permettrait de mieux assumer sa féminité. Et bien-sûr ils vont monter un projet ensemble !

Puis, en fin de journée, l’équipe reçoit un mail étrange. La Banque Populaire, notre chère banque, voudrait nous donner 5 000 € ? Pfff, encore une arnaque, poubelle... Puis en relisant bien, on comprend que ce n’est pas un rêve : la Fondation Banque Populaire veut nous soutenir. Première réaction : c’est pas supposé être nous qui leur donnons notre argent ? Puis, le choc et l’incompréhension passés, on se dit que c’est vraiment bien d’être accompagnés par des gens qui croient en CASACO !

VENDREDI

Ce matin, Martin évoque l’idée de faire une collecte collaborative des Restos du Coeur. Idris, impliqué dans l’association, met en place le partenariat avec l'Intermarché au coin de la rue. Résultat : une montagne de couches dans le garage, plus de 50 caisses livrées avec 4 voitures de coworkers aux Restos du Coeur de la ville. Et un très beau projet collectif et solidaire qui continue jusqu’à demain !

Ce vendredi, quelle chance, c’est la journée des Membres. Oui, c’est une grosse semaine !

Franck, notre photographe, nous prend le portrait dans la salle de Jeux, au sous-sol. On pourra s’en servir pour notre profil LinkedIn mais aussi pour l’envoyer “à Mémé” ! Certaines photos seront passées sous silence, ou peut-être feront l’objet d’un chantage, nous ne l’avons jamais su. Mais en tout cas, ça expliquerait beaucoup pourquoi Franck a pu devenir résident dernièrement.

Le midi, c’est le Repas des membres préparé par Isabelle, notre cheffe culinaire. On se souvient de la première fois que certains membres ont appris le menu. “Mais elle est où la viande ?”. Depuis, ils ont goûté et on a constaté une vraie recrudescence de la consommation de légumes. Le végétarisme peut te dire merci Isa !

Ce vendredi c’est aussi le co-développement mensuel. Le principe : un groupe se réunit pour écouter la problématique d’une personne. Tout le monde réfléchit à ce sujet et aide la personne à y voir plus clair. Cela permet aussi de réfléchir à son propre rapport à cette problématique. Après Bernard, qui est passé d’expert en co-développement à boulanger, c’est Sybille, coach-formatrice, qui a pris le relais avec brio. A la fin, le groupe ne veut plus se quitter, un vrai moment de coworking !

SAMEDI

Autant la semaine, nous avons les geeks numériques, autant le week-end, nous avons les geeks électroniques ! Les Fabriqueurs et Hannibal de SINOK, notre gardien du week-end, prennent le relais pour le samedi. En attendant que leur grand atelier voit le jour à Malakoff, ils construisent une imprimante 3D, des consoles de jeu à fabriquer à 5 €, une machine à imiter la signature des parents, utilisent des stocks de Maizena pour faire de la céramique… Ces 50 membres fourmillent d’idées, plus ou moins utiles, il faut bien le dire ! Mais l’intérêt est surtout de se rassembler, d’échanger et de passer un bon moment ensemble.

Et comme, c’est une grosse semaine (!), nous avons aussi le WEEKENDCO annuel, un week-end intense d’entrepreneuriat. Le principe : construire puis présenter un projet en équipe en partant d’une simple idée. Le thème cette année : le renouveau alimentaire. Des coachs se relaient toute la journée pour aider les groupes dans leur stratégie ou leur présentation orale.

DIMANCHE

Nous avons les présentations finales des projets du WEEKENDCO avec un jury de grande classe. Les lauréats gagnent des prix et la semaine se finit, comme il se doit, par un apéro !

Enfin, on fait le bilan, calmement : on devait faire 3 événements dans la semaine, on finit à 12 comme d’habitude. On finit sur les rotules mais… vivement la semaine prochaine !

On se dit aussi qu’on a de la chance d’être au cœur de ce magnifique écosystème avec des personnes si entières et si vivantes. La Tribu brûle, brûle ! Avec énergie, rébellion, vie, passion... Tout ça est vraiment magique !

“Bon, chers stagiaires, vous en pensez quoi de cette semaine ??”

Pour prolonger le plaisir : les photos de la soirée

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly