Return to site

Sabine • Coworkeuse du mois d'octobre

Architecte-designer pour tous

Sabine est architecte et designer. Elle est en plein développement de son activité via le collectif des Zigs. Le conseil de la Tribu l'a choisi en tant que coworkeuse du mois d'octobre.
Sabine, peux-tu nous présenter ton activité ?

Je suis architecte d’intérieur et designer. Je fais partie d’un collectif de designers qui sont spécialisés dans la conception universelle et dans l’éco-conception qui s’appelle les ZIGS. On s’attache à résoudre des problématiques qui englobent le social et le durable dans la conception. Ces points, considérés comme des freins, deviennent alors des moteurs de création.

Pour donner un exemple : on trouve des solutions pour aider des non ou malvoyants à s’habiller en toute autonomie. On fait en sorte que cette solution soit utilisable par tous et intéressante pour tous afin que les déficients visuels soient mieux intégrés dans la population. C’est une vraie problématique quand on sait que la plupart des déficients visuels le sont devenus avec le temps. Notre objectif est que leur quotidien ne change pas ou le moins possible.

J’ai une activité en parallèle d’architecture d’intérieure dans le retail c’est-à-dire l’identité visuelle ou la conception d’un commerce et d’une identité de marque.

Comment as-tu découvert le métier de designer ?

J’ai toujours voulu faire ce métier, que ça ait du sens et une utilité. J’avais ce besoin d’humanité et d’éthique que j’ai voulu appliquer à mon activité de design pour tous et accessible par tous. Pas uniquement pour des élites ou des grands commerces. Je veux faire comprendre aux gens que le design n’est pas uniquement esthétisant.

Peux-tu nous parler du collectif LES ZIGS ?

On a créé ce collectif en 2010 et maintenant on est 6 à y travailler à mi-temps et à avoir des projets en commun. On décide de tout à l’unanimité, il n’y a aucune hiérarchie entre nous. Nous venons tous d’univers différents nous avons donc tous des compétences différentes et complémentaires.

L’idée est de penser aux gens avant tout afin de les aider dans la vie de tous les jours en passant par le design. On est tous à un moment de notre vie en position de handicap. Qu’il s’agisse d’une maladie ou simplement d’une grossesse ou d’une cheville cassée, nous avons tous besoin de mesures adaptées à un moment de notre vie.

Nous n’aidons pas les porteurs de projets dans le sens pépinière d’entreprise mais nous nous entourons de spécialistes. Nous créons des équipes pluridisciplinaires qui peuvent aider nos clients à monter un dossier de financement.

Quel est ton parcours ?

J’ai fait un bac littéraire puis une prépa en dessin. J’ai ensuite intégré l’école des Beaux-Arts de Reims spécialisée dans le design graphique, web, mobilier et espace. C’est donc dans le mobilier et espace que je me suis spécialisée.

Comment vois-tu ton projet évoluer ?

J’aimerais que le collectif ait de plus en plus de projets. On commence à travailler sur des salons commerciaux et des projets évènementiels et je voudrais que ça aille plus loin. Faire comprendre aux entreprises que le design vient en amont et que c’est une façon de travailler et pas uniquement un objet. Je voudrais faire moins de retail et pouvoir me consacrer à plein temps aux ZIGS.

Le but étant de continuer à agrandir l’équipe et de travailler ensemble dans un lieu commun.

Sabine et Natacha, sa marraine CASACO, écoutent attentivement la présentation d'un projet ;)

Pourquoi le coworking ?

J’y pensais depuis longtemps. Je connaissais déjà le concept mais je ne voulais pas d’un bureau fermé. Je travaille de chez moi depuis quelques années, ça se passe très bien mais j’avais un besoin d’échange et de regards extérieurs sur mes projets. Je pense que c’est très important, surtout dans la conception où le subjectif est très présent. J’ai été freiné au début par les autres espaces que j’ai visités. Ce n’était pas pour moi du coworking parce qu’en dehors du bureau fourni il n’y avait pas d’échange et de partage. C’est ce que j’ai trouvé chez Casaco.

Comment as-tu découvert CASACO ?

J’ai découvert l’espace par une amie. Elle était une des coworkeuses du début de l’aventure Casaco et m’a chaudement recommandé l’endroit. Elle ne s’est pas trompée.

Peux-tu nous décrire CASACO en 3 mots ?

Accueillant – Familiale - Efficace

As-tu une petite anecdote CASACO ?

J’aime particulièrement les mardis Casaco. Des déjeuners où l’on échange sur les activités de chacun. Il y a beaucoup de monde, une grande convivialité et surtout une grande simplicité. Un contact humain sans à priori ni calcul.

Est-ce que cette première expérience de coworking était représentative de ce que tu t’imaginais en arrivant ?

Complètement, j’ai enfin trouvé un endroit où l’on pratique le coworking comme je l’entends. Il y a chez Casaco un rapport humain et simple de solidarité. Je RE-signe.

Merci à Laura, fondatrice d'Elcom Agency et membre de la Tribu, pour cet article
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly