Return to site

Linda • Vidéaste Web

Coworkeuse du mois de novembre 2015

Linda, entrepreneure-vidéaste, a passé le mois de novembre à CASACO. C'est Alex G., vidéaste lui aussi, qui avait proposé sa candidature lors du conseil de la Tribu. Nous avons eu des échanges passionnants et de belles collaborations sont à venir en 2016 !
Linda, peux-tu nous présenter ton projet ?

Je suis vidéaste. J’ai crée un blog sur lequel je vais réunir toutes les vidéos. Pour l’instant, il y en a une et les autres arrivent. Mon blog s’appelle « choisir d’entreprendre ». Je créé des émissions pour le web sur le thème du travail et, plus précisément, de l’entreprenariat. J’ai travaillé comme cadreuse et monteuse vidéo dans une boîte de production en temps que salariée, mon projet est la continuité de ce que je faisais avant. Je suis actuellement en plein développement. Je viens de commencer à réaliser mes vidéos. 

Quelle est ton activité, ton rôle dans le projet ?

Je gère mon projet de A à Z. Je trouve les sujets, je filme, je fais le montage et je diffuse les vidéos sur Internet. Je travaille aussi pour un site qui présente mes services en temps que réalisatrice, cadreuse et monteuse vidéo qui s’appelle botala, pour faire la promotion de différentes marques.

Comment as-tu découvert ce métier ?

À la base, je m’intéressais à la question du travail en général parce qu’il prend une grande partie de nos vies. Pour beaucoup, c’est l’endroit où ils passent la majorité de leur temps. Je m'interrogeais également sur ce que voulait dire « travailler », « bien travailler », les rapports entre salariés et chefs d’entreprise et les rapports de pouvoir qu’il peut y avoir. Ces questions sont dues à mon expérience de salariée qui ne s’est pas très bien passée. J’ai par la suite, choisi d'axer mes vidéos sur le thème de l’entreprenariat, parce je me lançais moi-même. Aujourd’hui, c’est un terme qu’on entend  beaucoup,« entrepreneur ». À l’époque, on parlait beaucoup de patron, maintenant on entend entrepreneur. Tout le monde semble le devenir. Mais qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui, autant de personnes se disent entrepreneurs ? Est-ce lié au fait qu’on vit dans une période économique compliquée ? En tout cas, c’est autant de questions qui me semblaient intéressantes.

Peux-tu nous parler en quelques mots de ton parcours ?

J’ai fait des études de sociologie jusqu’au master I, je me suis ensuite dirigé vers un master II « image et société ». Le but étant d’apprendre à faire des films documentaires sociologiques. C’est là que j’ai appris à faire du montage vidéo, à cadrer et à réaliser. Par la suite, j’ai trouvé un emploi dans une boîte de production où j’étais cadreuse et monteuse vidéo.

Comment vois-tu ton projet évoluer ? 

J’imagine plusieurs émissions web que je diffuserais sur Internet et qui, je l’espère, génèreront un maximum d’Intérêt.

Pourquoi le coworking ?
J’avais entendu parler du coworking, mais je n’avais jamais expérimenté cette façon de travailler. J’ai rencontré un coworker de Casaco, qui m’a parlé du concept de coworking et de Casaco plus précisément. J’ai été enchantée parce que je travaillais de chez moi et, les derniers temps, j’avais énormément de mal à faire la distinction entre ma vie privée et ma vie professionnelle. Il y a des périodes où je travaillais jour et nuit, et d’autres où je n’arrivais pas à me concentrer. Le fait de travailler d’un bureau m’a vraiment aidé à cadrer mes heures et j’ai énormément augmenté ma productivité. Le fait de voir les autres travailler autour de soi aide beaucoup à se concentrer. Si l’on parle de Casaco plus précisément, j’ai beaucoup aimé le lieu, je l’ai trouvé très stimulant. 

Peux-tu nous décrire Casaco en 3 mots ?

Lumineux – Accueillant – Motivant

As-tu une anecdote Casaco ?

Un des coworkers a organisé une surprise pour l'anniversaire de son frère (également coworker) et une dizaine de coworkeuses et coworkers étaient présents, alors que la journée de travail touchait à sa fin. 

J'ai trouvé que c'était un joli moment qui résumait bien l'état d'esprit de Casaco : convivial et bienveillant. On dirait une petite famille.
Est-ce que cette première expérience de coworking était représentative de ce que tu t’imaginais en arrivant ?

Oui, ça l’est, dans le sens où Casaco pratique vraiment le coworking comme je l’entends. Les échanges entre les coworkers sont favorisés, des événements sont proposés et cela amène une dynamique qui permet d’investir le lieu de différentes façons. 

On peut venir pour travailler, mais aussi pour échanger et pour rencontrer des personnes d’autres univers, pouvant avoir un point de vue différent.
Pour en savoir + sur le coworker du mois
Merci à Laura, fondatrice d'Elcom Agency et membre de la Tribu, pour cet article
All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly