Return to site

Juliette - Entre communication, recrutement et théâtre

Juliette, notre coworkeuse du mois de novembre, dévoile son parcours et ses choix professionnels alliant communication, recrutement et théâtre.

Quel est ton parcours ?

J’ai une formation initiale de juriste mais j’ai commencé mon parcours professionnel dans un
cabinet de recrutement. J’ai travaillé 5 ans comme chargée de recherche. C’était un travail
opérationnel en amont de celui du consultant en recrutement ; je réalisais les briefs client, le
sourcing des candidats puis les interviews. Dans ce cabinet, j’ai travaillé sur un projet RH
transversal qui m’a plu : « Comment met-on en place une culture d’entreprise lorsqu’il y a
une fusion ? » Cela m’a donné envie de passer sur ce type de fonction et pour cela j’ai suivi
une formation au CELSA sur le développement RH et la communication interne et j’ai
enchaîné sur un poste dans ce domaine dans une filiale de SFR.

 

En 2010, une opportunité de collaborer à la création d’un restaurant / boutique autour de
l’enfant s’est présentée : “Pendant que les enfants jouent”. Brunch et animations familiales,
goûters d’anniversaire… Durant deux ans, cela a été une super aventure mais qui se
conciliait mal avec ma vie personnelle. Alors, j’ai décidé d’arrêter et le restaurant a été
vendu.

Juste après, j’ai croisé la route de Théâtre à la Carte, une entreprise qui conçoit des actions
de communication et de formation en utilisant l’outil théâtre. Le projet était génial ! J’ai
travaillé sur des enjeux marketing : l’acquisition de prospects et la fidélisation des clients
mais également sur les outils de communication : événementielle, print et web.

Ce qui est drôle, c’est qu’à cette même époque, j’ai commencé à faire du théâtre en loisir.
Cela était une révolution pour moi. J’y ai trouvé mon moyen d’expression. 5 ans après, en
2015, j’ai créé avec des amies une troupe de théâtre : Nom d’une Troupe !

"C'est une expérience artistique et humaine très structurante et enrichissante. "

Je me dépasse et fais des choses que je n’aurais jamais pensé être capable de faire mais le projet
et le groupe me portent. Cela m’a permis de prendre de l’assurance.

En 2016, j’ai décidé de suivre un cycle AVARAP. C’est une association qui propose une
méthode d’accompagnement pour les cadres qui souhaitent réorienter leur carrière. C’est
fondé sur la dynamique du groupe.

" Cela m’a permis de faire le point sur ce que je voulais garder et changer dans ma vie pro, de réfléchir à mon projet de vie, à ce que je voulais être…"

Ce qui est clairement ressorti c’est mon intérêt de travailler sur des sujets RH : qualité de vie
au travail, expérience collaborateur…

Quel est ton projet aujourd'hui ?

Je souhaite rejoindre une entreprise pour travailler sur sa stratégie d’acquisition et de
fidélisation de ses talents : un poste à dimension RH avec un angle recrutement et

marketing-communication. Aujourd’hui le recrutement, ce n’est plus seulement aller chercher
des candidats, c’est créer les conditions, communiquer de telle manière que les candidats
eux-même viennent vers l’entreprise, aient envie d’y travailler. Pour moi, la chose
primordiale est la cohérence entre les différents discours vers les clients, les candidats, les
collaborateurs. A notre époque hautement digitale, la dissonance se voit rapidement sur les
réseaux sociaux.

La révolution digitale que nous vivons fait que certaines compétences sont actuellement
rares et très recherchées : brand content managers, risk managers, data scientist,
développeurs… et il y a une concurrence aiguë pour les recruter.


Dans un contexte de concurrence aiguë, certaines startups en forte croissance ou des PME
ont du mal à recruter ces profils essentiels à leur développement. Elle se posent la
question : « comment faire pour que les talents viennent mais aussi, une fois qu’ils sont là,
comment faire pour qu’ils restent ». On le sait, le salaire n’est pas du tout la première des
motivations, d’autres paramètres tels que le cadre de travail, l’autonomie sont déterminants.
C’est un enjeu RH important qui touche à la fois à la communication, au recrutement
opérationnel et à ce qu’on appelle aujourd’hui l’expérience collaborateur : tout ce que vit le
collaborateur à partir de son premier contact avec l’entreprise (recrutement) jusqu’à son
départ (et même après).

Pourquoi le coworking ?

Le coworking est un sujet qui m’intéresse beaucoup car il est en lien avec le développement
RH. Il peut être proposé dans une entreprise pour favoriser la créativité de ses équipes.
C’est du bon sens : mélanger les expériences est un enrichissement mais l’entreprise a la
mauvaise habitude de travailler en silo et de regrouper les fonctions entre elles.

Pourquoi Casaco ?

D’abord parce que j’en ai entendu beaucoup de bien, ensuite parce que je suis
curieuse.
D’un point de vue personnel, cela me permet de rester sociable ! Un des aspects difficiles de
la recherche d’emploi est de se retrouver isolée et sans cadre. Pouvoir être en contact avec
des personnes de milieux professionnels différents du mien, pour sortir de chez moi m'est vraiment utile.

"Casaco est une communauté bienveillante."

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly