Return to site

Charlotte • Créer l’artisanat augmenté

Coworkeuse du mois - Février 2016

Rencontre avec cette passionnée et touche-à-tout qui a été élue par la Tribu Coworkeuse du mois de Février 2016 !

Designer d’objets

Charlotte est venue au design d’objets par la pratique de la céramique. Après des études aux Beaux-Arts à Limoges, elle obtient un master en industries culturelles. 

Toucher aux belles matières, comme la porcelaine, apprendre les techniques artisanales transmises d’âge en âge, s’inscrire dans le patrimoine culturel par la création d’un objet, c’est ce qui l’anime viscéralement : c’est simple, quand un maître d’atelier explique son savoir- faire, ça lui fait « hérisser le poil », confie-t-elle.

Branchée nouvelles technologies

Avant de connaître Casaco, cette jeune femme de 30 ans a travaillé au Numa, la « Mecque de l’innovation », explique-t-elle. Si elle est restée designer d’objets, elle a pu expérimenter, dans ce lieu parisien accélérateur de projets, le design d’événements (« design thinking », conseil en formats événementiels et gestion de communautés). 

Et surtout cogiter le projet d’entreprise qu’elle est en train de monter !

Une coworkeuse curieuse

Présentée par Natacha Seignolles, de Décalab (innovation, pratiques artistiques et numériques), Charlotte a passé tout le mois de février à Casaco.

 "J’étais dans une phase de transition, et plutôt que de rester toute seule pour travailler, retrouver une communauté pour échanger m’a fait du bien."

Cette expérience de travail collaboratif lui a permis de découvrir l’économie coopérative, d’entrevoir des manières d’entreprendre autres que celles des startups vues au Numa, de trouver des appuis bienveillants et de s’enrichir de la diversité des activités du lieu.

En bonus, la rencontre avec les Fabriqueurs : « ça m’a donné envie d’en apprendre plus sur le fab-lab! ». « Entrepreneure en devenir », comme elle se définit, elle est désormais membre de la Tribu.

Créatrice de nouvelles formes

Aujourd’hui, Charlotte veut remettre la main à la pâte et reprendre le chemin de la fabrication. Mais de manière originale : elle s’interroge sur la manière de concilier deux temporalités, celle du savoir-faire artisanal et celle des nouvelles technologies, qui deviennent de plus en plus vite obsolètes. 

Elle a donc décidé d’explorer le concept d’« artisanat augmenté » : comprendre le patrimoine pour le remettre au goût du jour, retourner à l’essence de l’artisanat pour l’hybrider à de nouvelles techniques et aux nouvelles technologies… 

A suivre !

Charlotte participera, en tant que DJ, au Vide-grenier du 2 Avril à CASACO de 10h à 18h

Pour en savoir + sur le coworker du mois

Merci à @CloPruvot, journaliste et membre de CASACO, pour ce portrait

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly